Antioxydants – Les Deux Facettes de l’Histoire

Anti Oxidants

L’oxygène est très important pour vivre, tout le monde sait ça, mais d’une certaine manière, c’est également ce qui pourrait nous tuer à la fin. Pour les personnes qui meurent de vieillesse, l’oxygène pourrait être le vrai coupable, car les dommages que chaque respiration entraîne durant toute la durée de notre vie pourraient effectivement s’accumuler suffisamment au point que notre dernier souffle soit presque littéralement la chose qui nous achève.

Les radicaux libres, qui sont le résultat d’un petit pourcentage d’oxygène que l’on obtient à chaque fois que nous inhalons, sont particulièrement agressifs. Ils endommagent les autres cellules et provoquent des ravages globaux qui peuvent conduire à un cancer, à des maladies cardiaques et à une dégradation mentale. Et oui, comme déjà mentionné, ils peuvent même largement contribuer au vieillissement.

En voilà une manière de démarrer un article sur la santé !!! Beaucoup de bonnes nouvelles sont cependant à venir, donc ne vous inquiétez pas. Certains composés présents dans la nourriture peuvent se déplacer dans notre sang et nettoyer ces radicaux libres avant qu’ils ne provoquent trop de dommages. Ces héros microscopiques sont appelés les antioxydants.

Antioxydant est un terme qui est brandi assez librement dans la société d’aujourd’hui, et la tendance générale semble être que toute chose qui en contient devrait être immédiatement consommée sans se poser de questions. Les gens n’ont pas besoin d’explication lorsqu’il est question de produits pour la santé – mangez-les ou buvez-les simplement parce qu’ils contiennent des antioxydants = c’est bien… n’est-ce pas ?

Eh bien, il y a bien plus que cela malheureusement. Avec les antioxydants, et comme pour toute chose dans la vie semblerait-il, il existe deux facettes de l’histoire.

Saviez-vous que nous avions de la graisse brune à l’intérieur de notre corps, tout comme la mauvaise graisse blanche que nous souhaitons perdre ?

La graisse brune est étudiée à la pointe de la science. C’est probablement la graisse la plus utile que vous avez et dont vous ignoriez l’existence.

Découvrez ce que vous devez savoir à propos d’elle… cela pourrait tout simplement vous aider dans vos objectifs de perte de graisse.

Graisse Brune et Blanche – Ce Que Vous Devez Savoir

Antioxydants – Tueurs de Radicaux Libres

Ce complexe omniprésent du bon gars que nous avons vis-à-vis des antioxydants, est justement mérité pour beaucoup de raisons. La variété que nous synthétisons nous-même ajoutée aux fruits et légumes qui en contiennent d’autres variétés, sont d’une importance capitale pour notre santé, et ils devraient sans aucun doute être nominés dans la catégorie de la longévité pour la prévention des maladies cardiaques, de la démence et du cancer.

L’oxygène est une molécule très réactive, et ses dérivés radicaux libres nocifs peuvent endommager nos cellules, en remontant jusqu’au niveau de l’ADN. Plus nous respirons, et plus grands sont les risques de stress oxydatif.

En conséquence de tout cela, les humains et presque toutes les autres espèces ont évolué en ayant recours à une large variété d’enzymes (catalyseurs des réactions métaboliques) et de métabolites (petites molécules qui peuvent être un intermédiaire ou le produit du métabolisme) qui font équipe pour éliminer les radicaux libres oxydatifs ou pour les empêcher de se former.

Polyphénols

Des études montrent que les polyphénols exercent la majeure partie du comportement des antioxydants à partir des fruits et légumes qui composent notre alimentation. Il existe en fait un groupe de molécules qui partagent des caractéristiques présentes en quantités variables dans des sources différentes de nourriture, et qui peuvent présenter des concentrations variées en fonction de leur structure.

OreganoIl existe certainement des preuves suggérant que ces polyphénols possèdent des propriétés préventives vis-à-vis des maladies cardiaques et cérébrales, ainsi que des propriétés anti-cancer.

La quercétine que l’on retrouve dans les pommes a été prouvée pour être particulièrement efficace, et il existe de nombreux autres aliments qui possèdent bien plus de quercétine que les pommes ; les variétés d’épices sont notamment un bon endroit pour en trouver.

L’origan contient par exemple 20 à 40 fois plus de quercétine que les pommes. Cependant, avant d’aller remplir votre corps d’origan, lisez la suite.

L’Autre Facette de l’Histoire ?

Quelle que soit la puissance d’une source d’oxydants par rapport à une autre, le total du dosage journalier est le facteur le plus important. Cela ne sert à rien de réaliser que les myrtilles possèdent une forte concentration de polyphénols si vous comptez n’en manger qu’une par jour, en pensant que ce que vous faites est bon pour votre corps.

smoothie de myrtillesDe manière similaire, il n’y a aucun avantage à boire un smoothie de myrtilles à chaque heure de la journée, car cela va avoir tendance à créer bien plus de problèmes qu’à en résoudre.

C’est la facette la plus intéressante de l’histoire des antioxydants, car cette réputation 100% positive qu’ils possèdent pourrait se révéler un peu prématurée.

Il a été mentionné plus tôt que nos corps avaient évolué pour combattre les radicaux libres, et cela ne signifie tout simplement pas que nous possédons la faculté d’utiliser nos régimes alimentaires contre eux, ou que nous devons consommer tous les antioxydants qui se trouvent dans la nourriture ou dans des compléments.

Nous possédons une activité métabolique et une activité enzymatique intrinsèques, qui combattent le stress oxydatif et qui fonctionnent en réponse à des déclencheurs, tout comme le font beaucoup de nos systèmes protecteurs endogènes (naturellement produits par le corps).

La présence des radicaux libres déclenche la réaction endogène, qui à son tour envoie des enzymes et autres molécules pour défendre nos cellules de l’attaque oxydative et d’autres envahisseurs toxiques. Trop d’antioxydants provenant de compléments ou de super-aliments concentrés, peuvent en fait empêcher ce système de défense. De plus, certains types de globules blancs fabriquent des radicaux libres pour combattre les toxines.

Les radicaux libres sont, à un certain niveau, un mal nécessaire. Il semblerait que chaque héros ait besoin d’un méchant.

Alors… De Quelle Quantité Ai-je Besoin ?

C’est une question intéressante, car nous avons un scénario qui dit que trop peu=mauvais et bien trop=mauvais. La recherche actuelle indique qu’une dose de 1000mg (1g) de polyphénols provenant de votre nourriture est une bonne base. Comment mesurez-vous cela ?

Même les scientifiques ne trouvent pas cela facile de mesurer les quantités exactes d’antioxydants qui se trouvent dans la nourriture. Une pomme peut posséder 100mg ou plus de 300mg, en fonction de sa variété. La chose importante à retenir est : mangez des pommes !

Quelques Exemples

Il n’existe pas d’ordre particulier, mais heureusement, il est prouvé que les antioxydants sont disponibles dans vos placards, ou à défaut, dans votre épicerie locale. Il est important de comprendre que la meilleure façon d’obtenir votre quota d’antioxydants se fait à partir de votre alimentation ; de cette façon, un mécanisme d’autorégulation se met en place faisant que vous ne pouvez en manger qu’une quantité donnée.

Les dates sont probablement l’aliment le mieux classé pour sa concentration en antioxydants, mais n’allez pas manger un seau entier de dates ; elles sont raisonnablement riches en calories, et une consommation trop élevée va perturber votre estomac, sans parler des personnes qui ont la chance de partager la salle de bain avec vous.

Une pomme – en fonction de la variété – possède quelque chose comme 10% à 30% de vos besoins journaliers en polyphénols. Les pommes ne coûtent pas cher et sont délicieuses ; en manger une par jour vous fera certainement du bien.

Lorsque vous lisez la liste ci-dessous, souvenez-vous qu’il en existe des centaines d’autres à partir desquels vous en trouverez, et c’est votre travail de les découvrir et de voir quels sont ceux que vous pouvez intégrer à votre programme nutritionnel, tout en gardant toujours à l’esprit que la variété est l’essence de la vie.

Dates, myrtilles, canneberges, cerises, framboises, mûres, grenades, bananes, raisins, haricots secs, fraises, agrumes, baies d’açai, carottes, épinard vert, maïs jaune, courge orange, chocolat (chocolat noir/cacao – et pas plus), pommes, oignons, thé, café, chou, brocoli, origan… et bien plus encore.

Vous aurez raison de faire attention à la quantité adéquate de ces aliments à consommer. Une consommation saine et modérée est presque plus importante encore que le choix des aliments à manger.

Pour le Moment…

La meilleure façon d’obtenir un bon apport en antioxydants est d’avoir une alimentation variée. Inclure différentes couleurs de fruits et légumes au sein de votre alimentation est une méthode grossière pour vous assurer que votre distribution en polyphénols et que votre équilibre en matière de vitamines et de minéraux, sont sur la bonne voie.

Seulement des couleurs naturelles cependant ; un bol de Skittles ne va pas vous emmener bien loin !

Cliquez ici pour en lire plus à propos de la Graisse Brune et Blanche


Leave a Reply

Your email address will not be published.