Mythe de Régime – Les Glucides Doivent Être Évités

Pour chaque héro, il doit y avoir un méchantPour chaque héro, il doit y avoir un méchant. Pour certaines raisons, les médias ont besoin d’avoir des super-méchants, indépendamment d’un héros.

Dans le contexte du régime alimentaire et de la santé nutritionnelle, le dernier super-méchant est représenté par les glucides.

Certaines personnes sont même allées encore plus loin en adoptant le ridiculement nommé « régime sans glucides ». Une chose qui est impossible à obtenir et qu’il est dangereux d’essayer.

Les fruits et beaucoup de légumes sont des glucides. Est-ce que ces personnes évitent ces aliments riches en vitamines et en micronutriments !!??

Glucides : à la fois simples et complexes, ils ne sont pas des ennemis. Comme toutes les choses liées au régime alimentaire, le problème vient plutôt de la sélection et de la surconsommation.

Les Brûleurs de Graisses les Mieux Notés

Glucides Vides

Pour chaque héro, il doit y avoir un méchantC’est un terme qui fait le buzz, si buzz il y a. Qu’est-ce que représentent ces petits paquets de rien que nous mangeons ?

Si nous allons droit au but, les « glucides vides » représentent le point crucial du problème. Ils peuvent être classés en fonction des caractéristiques suivantes :

  1. Savoureux
  2. Contenu Modéré à Élevé en Calories
  3. Toute Petite Valeur Nutritionnelle
  4. Très Petite Valeur de Satiété (sensation d’être plein)

Un bon exemple de l’extrême des glucides vides serait une canette de soda. La coca ne possède quasiment pas de valeur nutritionnelle, alors qu’une seule canette contient des centaines de calories.

Ils sont aussi appelés glucides transformés, un terme général qui signifie en gros que les aliments riches en glucides ne sont pas naturels et qu’ils font grossir.

Donc oui, les « glucides vides » devraient être évitées, car elles n’ajoutent rien mis à part de l’énergie sous forme de sucres simples, qui lorsqu’ils ne sont pas utilisés, sont stockées par conséquent sous forme… de graisse.

Cela nous amène à l’Insuline, l’acolyte des Glucides, si l’on en croit le battage médiatique des médias.

Insuline

L’Insuline est probablement le nouveau cholestérol, en termes de mauvaise compréhension des hormones vitales.

Les humains ont à la fois besoin d’Insuline et de Cholestérol. Donc aussi importants soient-ils, nous n’aurions en fait pas évolué vers les êtres intelligents que nous sommes si nous ne les avions pas.

Et pourtant, ils sont tous les deux étiquetés comme des méchants.

Comme le cholestérol, l’insuline est un transporteur, une hormone messagère qui travaille incroyablement dur pour nous. Nous avons parlé du stockage du sucre dans la section ci-dessus.

L’insuline est libérée lorsque nous mangeons. Elle est responsable du stockage du glucose à l’intérieur de nos corps.

Parmi d’autres choses, elle peut en stocker dans le tissu musculaire afin qu’il soit utilisé en tant qu’énergie pour l’activité. Elle peut également en stocker dans les cellules adipeuses, ce qui signifie que plus elle en stocke, plus il y a besoin de cellules adipeuses.

Maintenant, la sensibilité ou la résistance à l’insuline est la partie importante. La résistance à l’insuline signifie qu’elle s’est perdue en route et ne peut plus déposer le glucose à l’intérieur des cellules adipeuses. Ce qui fait que leurs niveaux, ou les niveaux d’insuline eux-mêmes, ne sont pas régulés normalement.

Cela peut se produire chez les personnes diabétiques, et les personnes qui ont largement exagéré en consommant trop de glucides – en particulier de la variété « vide » (voir plus haut).

D’autre part, une sensibilité élevée à l’insuline signifie en gros que l’insuline est libérée lorsqu’elle doit l’être en quantités optimales, et qu’elle assigne rapidement le glucose au tissu corporel adéquat.

Il a été démontré qu’un régime alimentaire sain et une pratique d’exercice pouvaient augmenter la sensibilité à l’insuline, et même la restaurer de ses faibles niveaux dangereux.

Le Vrai Problème

Ceci est suggéré ci-dessusCeci est suggéré ci-dessus, mais le véritable problème est la personne qui consomme les glucides, et non pas les aliments eux-mêmes.

Nous pouvons toujours nous plaindre et pleurer autant que nous voulons en affirmant que les glucides nous font prendre du poids, mais la vérité est bien plus simple que ça.

Trop manger provoque un gain de poids, et cela devient de pire en pire dans la culture occidentale. Évidemment, les sociétés alimentaires jouent un rôle dans tout ça : ils rendent délicieux des aliments qui possèdent peu ou pas du tout de valeur nutritionnelle… mais c’est à vous de ne pas succomber aux envies de grignoter de la malbouffe.

Cela ne signifie pas que tous les glucides doivent être évités à tout prix.

En fait, si la perte de poids est votre préoccupation première, alors la chose la plus importante à se souvenir est que vous avez besoin de consommer moins de calories que vous en dépensez en énergie chaque jour.

Lisez notre article à propos de l’augmentation de votre apport en protéines, afin de vous aider à perdre davantage de poids.

CLIQUEZ ICI pour lire comment davantage de protéines peuvent vous aider à perdre du poids


Leave a Reply

Your email address will not be published.