Comment manger sans prendre de poids

Différentes Façons De Manger Plus MinceDifférentes Façons De Manger Plus Mince – c’est un titre étrange, je le sais, mais restez avec moi.

Internet est un puits sans fond d’informations et de conseils sur tout et n’importe quoi. Le problème est que lorsque vous surfez d’une page à l’autre, vous avez tendance à être encore plus confus et frustré à propos de votre interrogation, que satisfait.

Cette situation est d’autant plus vraie lorsqu’il s’agit d’informations à propos de régimes ou de conseils de perte de poids.

Alors j’aimerais y mettre moi aussi mon grain de sel. J’ai passé énormément de temps à lire et à écrire à propos de la nutrition, des régimes alimentaires, des compléments de régime et de la pratique d’exercice. Parfois, les trucs sur lesquels je suis tombé m’ont fait rire – probablement pour m’empêcher de pleurer… TELLEMENT c’était mauvais.

Les astuces que j’ai pour vous aujourd’hui, sont très simples. La plupart d’entre elles sont en rapport avec la manière dont vous mangez, et non pas ce que vous mangez. Si cela semble bizarre, c’est parce que je vois les choses sous un autre angle. La nourriture que l’on mange nous sert à survivre, mais s’alimenter soulève bien plus de questions.

Certaines choses que je vais vous dire vont vous sembler évidentes, car elles vous rappelleront ce que votre mère vous disait lorsque vous étiez enfant. Le fait est que même si vous savez déjà tout cela, il serait temps de commencer à les appliquer de manière consciencieuse. Cela vous permettra ainsi d’éviter de prendre quelques kilos indésirables.

Astuce #1 : Mangez Lentement et Mâchez Vos Aliments

Ok, c’est un classique… mais un must. Il existe actuellement deux étapes le concernant.

  1. Manger lentement, avoir une conversation et/ou juste prendre son temps pendant que l’on mange, permet à votre système digestif de bénéficier de plus de temps pour transformer ce que vous mangez, que lorsque vous engouffre rapidement de grandes quantités de nourriture. De plus, la nourriture arrivant à votre estomac sera enregistrée avant que vous avaliez vos autres bouchées, et vous aurez plus rapidement le sentiment d’être rassasié. Je pourrais très bien manger trois portions de n’importe quel plat, si je faisais un concours de vitesse, mais je me sentirais plus rapidement rassasié après une bouchée si je prends mon temps avant la prochaine.
  2. Mâcher votre nourriture vous aidera à manger plus lentement, comme indiqué ci-dessus. Manifestement, mâcher 20 fois est suffisant. Cela ne veut pas dire qu’il faut compter à chaque fois, car chaque type de nourriture est différent. L’idée générale est de pratiquement réussir à mixer votre nourriture. Cela aide à mieux distribuer les nutriments, et à donner à votre système digestif plus de temps pour agir, sans oublier de mentionner la réduction des crampes d’estomac.

En espérant que la relation avec la perte de poids se trouve ici : moins de volume = moins de graisse stockée.

 Astuce #2 : Mangez Moins et Plus Souvent

Oui, nous sommes encore dans les clichés, mais si vous ne le faites pas, demandez-vous pourquoi. Si votre excuse est réellement une excuse, alors essayez de passer de 3 bons gros repas par jour à 6 petits repas par jour.

Il faut être motivé, hein ! Peut-être pas. Il existe énormément de bonnes raisons de manger de plus petites portions plus souvent. Certaines de ces raisons sont mentionnées dans l’astuce #1, et en voici une autre : manger beaucoup en une seule fois peut augmenter d’un seul coup votre taux de glycémie, et déployer votre insuline qui attrapera tout ce sucre – souvent pour le stocker sous forme de graisse – faisant s’effondrer vos niveaux de glycémie, vous transformant en larve du dimanche.

Garder votre taux d’insuline à un rythme constant vous permettra de garder votre énergie à disposition, et de maintenir votre taux de stockage de graisse à bas niveau. Vous vous remercierez également plus tard au cours de votre vie, lorsque vous ne serez pas diagnostiqué d’un diabète de type 2. Si vous avez déjà du diabète de type 2, alors toutes ces astuces sont encore plus pertinentes.

N’attendez pas d’être affamé pour manger. Le sentiment de faim et de soif sont des signes qui indiquent qu’il est déjà trop tard.

Astuce #3 : Trouvez un Index Glycémique et Suivez les IG Faibles ou Moyens

Nous arrivons à la phase technique. Il existe de nombreux index glycémiques que vous pouvez imprimer sur Internet. Trouvez-en un, et basez votre régime alimentaire dessus. L’index glycémique n’est pas seulement pour les diabétiques. Pour faire simple, les aliments ayant un fort IG se réfèrent aux aliments qui augmentent énormément votre niveau de glycémie. Évitez-les autant que vous pouvez.

Si vous avez bien lu l’astuce #2, alors vous savez que l’augmentation de votre niveau de glycémie signifie que votre insuline stocke ce sucre dans vos muscles (Glycogène) et dans votre réserve de graisse. Si votre sensibilité à l’insuline est faible pendant de trop longues périodes dues à de mauvaises habitudes alimentaires ou à un manque flagrant d’exercice, elle deviendra paresseuse et stockera la majeure partie du sucre dans votre réserve de graisse, car le processus est plus simple. Votre corps gardera à son tour plus de graisse dans le futur, et la stockera dans vos réserves.

C’est un cercle vicieux. Ne l’alimentez pas. Et faites de l’exercice. Avoir une pratique régulière d’exercice augmente votre sensibilité à l’insuline.

Astuce #4 : Mangez autant de légumes et de fruits que vous le souhaitez

Mais… mais… attention !

Tout le monde a besoin de glucides. Ce truc de « zéro glucides » dans les régimes minceur est insensé. Les glucides se présentent sous différentes formes et quantités. Évidemment, si vous consommez vos glucides sous la forme de pâtes et de gâteaux à longueur de temps, vous allez prendre du poids.

Les fruits et légumes sont également des glucides – ce sont également des vitamines, des fibres, des protéines, des nutriments, et tout un tas d’autres bonnes choses. Quand je parle de légumes, je ne parle pas de manger de la purée toutes les cinq minutes.

Incluez toute une variété de légumes (naturels) à votre régime alimentaire. Les fruits et légumes vont également vous combler, et si vous avez à portée de main votre index glycémique, vous saurez lesquels vous apporteront une libération constante d’énergie.

AVERTISSEMENT : Le jus de fruit est un tout autre animal… et pas le meilleur, j’en ai peur. Le jus de fruit représente seulement le sucre du fruit – sans les fibres. Et souvent, les trucs que vous achetez possèdent un supplément de sucre ajouté. Le jus est un loup déguisé en agneau.

C’est tout pour la Partie 1

Pendant que vous vous faites les dents sur la Partie 1 (excusez le jeu de mot), je vais en profiter pour aller écrire la Partie 2. C’est un truc vraiment simple, mais extrêmement efficace.

Appelez-ça l’alimentation stratégique.

Comment manger sans prendre de poids – partie 2


Leave a Reply

Your email address will not be published.